Parasite

Bong Joon-ho, Corée Du Sud, 2019o

s
vretour

La famille prolétaire Kim vit dans un appartement miteux en sous-sol d'un quartier populaire de la ville ; elle est fascinée par le mode de vie de la famille Park, qui habite une villa chic et design sur la colline des millionaires. Grâce à une heureuse coïncidence, le fils des Kim parvient à obtenir un emploi de professeur d'anglais chez les Park. Par la ruse, les Kim évincent progressivement tous les employés de la famille Park. Mais la prise de contrôle totale se heurte à une résistance pour le moins inattendue.

Les exagérations ridicules qui, soit dit en passant, brisent tous les genres et leurs règles, ont un système dans l'oeuvre de Bong Joon-ho, désormais le plus réussi parmi les jeunes innovateurs du cinéma sud-coréen. Comme dans son œuvre précédente Memories of murders, Bong distille à partir d'un simple point de départ dramatique, sans subtilité inutile, le message de la lutte plus que justifiée des pauvres malheureux contre la cupidité et l'arrogance effrénée des établis. Mais comment en fait-il un pur plaisir cinéphilique : La surprise suit la surprise, le suspense et la comédie se mêlent à l'horreur, la surexcitation ne tombe jamais, pourtant minée par l'immense casting au jeu sec comme un os. Le clou du tour de force et l'incarnation de l'éclat cinématographique de Bong est un travelling sans fin sous la pluie battante, du temple sans âme des millionnaires au cloaque de la cave des pauvres. Il va sans dire qu'il touche au cœur du message du film.

Andreas Furler

Un peu à la manière d’Hitchcock ou de Chabrol, à qui le cinéaste sud-coréen a eu le bon goût de rendre hommage en recevant son prix, Bong Joon-ho réussit avec Parasite une sorte de tour de force : un film totalement limpide et, en même temps, complexe et mystérieux.

Thierry Jousse

Bong Joon-ho réinvente le classique "film de maison", avec ses relations vénéneuses entre servants et employeurs, et fabrique un thriller au rythme fou, sans rien perdre de son regard attentif sur la société coréenne. Un coup de génie.

Julien Dugois

In dem südkoreanischen Regisseur Bong Joon-ho steckt ein echter Klassenkämpfer, was man sehr blutig zum Beispiel in Snowpiercer sehen konnte. Hier geht es subtiler und realistischer zu, als sich die Leben zweier Familien in Seoul miteinander verstricken. (...) Die tragikomischen, stets überraschenden Intrigen zwischen Knechten und Herren, aber auch Knechten und Knechten wurden in Cannes sehr zu Recht mit der Goldenen Palme gefeiert.

Tobias Kniebe

Galerie photoso

24 Heures, 17/06/2019
© Tous droits réservés 24 Heures. Fourni par 24 Heures Archiv
àVoir-àLire, 03/06/2019
© Tous droits réservés àVoir-àLire. Fourni par àVoir-àLire Archiv
Variety, 20/05/2019
© Tous droits réservés Variety. Fourni par Variety Archiv
koreanfilm.org, 04/06/2019
© Tous droits réservés koreanfilm.org. Fourni par koreanfilm.org Archiv
22/05/2019
© Tous droits réservés critic.de. Fourni par critic.de Archiv
28/07/2019
© Tous droits réservés Filmbulletin. Fourni par Filmbulletin Archiv
Hommage to the world wide triumph of «Parasite»
/ Neon
en / 14/05/2020 / 5‘32‘‘

Dispute entre deux critiques au sujet du film
/ L'Obs
fr / 05/06/2019 / 7‘58‘‘

Interview with subtitle translator Darcy Parquet
/ Koreanet
en / 19/06/2019 / 8‘08‘‘

Masterclass with director Bong Joon-ho
/ TIFF Talks
en / 10/09/2017 / 62‘35‘‘

Video Essay: Parasite's Perfect Montage
/ Nerdwriter
en / 30/12/2019 / 8‘07‘‘

Video Essay: Parasite – Mastering the Basics of Cinema
/ Accented Cinema
en / 06/11/2019 / 10‘59‘‘

Video Essay: The sounds of Bong Joon-ho
Luis Azevedo / Fandor
en / 14/09/2018 / 1‘59‘‘

Bong Joon-ho's Criterion Collection picks
/ The Criterion Collection
en / 07/07/2014 / 3‘40‘‘

Bong Joon-ho au plus haut
De Augustin Trapenard / France Inter - Boomerang
fr / 33‘36‘‘

Renee Graham's guide to South Korean cinema
De Renee Graham / National Public Radio
en / 9‘28‘‘

Données du filmo

Titre original
Gisaengchung
Genre
Drame, Comédie
Durée
132 Min.
Langue originale
Coréen
Prix importants
Cannes 2019: Palme d'or | Oscar 2020: Meilleur film, Meilleure réalisation, Meilleur scénario original, Meilleur film non anglophne | BAFTA : Meilleur film non anglophne
Ratings
cccccccccc
ØVotre évaluation8,6/10
IMDB:
8,6 (494759)
Cinefile-User:
8,1 (27)
Critiques :
9,0 (13) q

Casting & Equipe techniqueo

Song Kang-hoKi-taek
Choi Woo-shikKi-woo
Park So-damKi-jung
PLUS>

Bonuso

iVidéo
Hommage to the world wide triumph of «Parasite»
Neon, en , 5‘32‘‘
s
Dispute entre deux critiques au sujet du film
L'Obs, fr , 7‘58‘‘
s
Interview with subtitle translator Darcy Parquet
Koreanet, en , 8‘08‘‘
s
Masterclass with director Bong Joon-ho
TIFF Talks, en , 62‘35‘‘
s
Video Essay: Parasite's Perfect Montage
Nerdwriter, en , 8‘07‘‘
s
Video Essay: Parasite – Mastering the Basics of Cinema
Accented Cinema, en , 10‘59‘‘
s
Video Essay: The sounds of Bong Joon-ho
Fandor, en , 1‘59‘‘
s
Bong Joon-ho's Criterion Collection picks
The Criterion Collection, en , 3‘40‘‘
s
gPresse écrite
Critique 24 Heures
Pascal Gavillet
s
Critique àVoir-àLire
Julien Dugois
s
Critique Variety
Jessica Kiang
s
Essay: A brief history of Korean Cinema
koreanfilm.org / Darcy Paquet
s
Critique critic.de
Philipp Schwarz
s
Critique Filmbulletin
Till Brockmann
s
hAudio
Bong Joon-ho au plus haut
France Inter - Boomerang / fr / 33‘36‘‘
s
Renee Graham's guide to South Korean cinema
National Public Radio / en / 9‘28‘‘
s
Nous utilisons des cookies pour vous offrir un service personnalisé. Pour plus de détails, voir notre déclaration de protection des données. En naviguant sur cinefile.ch, vous acceptez notre politique d'utilisation des cookies.